SlowHeat: chauffer mieux les corps, moins les logements

À l'heure des frigos aux labels énergétiques A+++ et de la course au dernier % de rendement, l'efficacité énergétique du chauffage conventionnel (centralisé et global), lui, est resté coincé à l'âge de pierre avec son rendement inférieur à 10%. En effet, plus de 90% de l'énergie consommée et de la chaleur produite se perd, se dissipe, ne croise pas la moindre cellule de notre corps et donc n'abouti pas dans sa mission de nous réchauffer...  

Alors que les crises se multiplient (climatiques, sanitaires, géopolitiques, pénuries...) et que corolairement le besoin de réduire nos consommations énergétique s'accentue, il y a urgence à transformer ce piètre rendement en un formidable gisement d'économies possibles !

Pour y parvenir, exit la haute technologie et la quête du dernier % d'optimisation, on est déjà au top de ce côté là, il y a peu à gagner, beaucoup à perdre et on a pas le temps.

 

Quand vous lisez un livre dans votre lit, vous n'allumez que votre lampe de chevet pas vrai? vous n'allumez pas toutes les lampes de votre maison? C'est du bon sens. On cherche à éclairer ce que l'on regarde, pas le reste. SlowHeat c'est aussi simple que cela: chercher à chauffer les occupants, quand et où c'est nécessaire. Si on arrivait à chauffer parfaitement et uniquement les habitants, nous pourrions envisager de réduire nos consommation d'un facteur >20 ! Mais soyons réaliste, même la lampe de chevets éclaire plus largement que la page que nous lisons et il est parfois plus confortable de compléter cet éclairage par une lumière de fond dans la pièce.

Pour le chauffage c'est le même principe.

SlowHeat vise donc à rechercher, cocréer et déployer les connaissances, les outils, les techniques, le cadre matériel et réglementaire permettant aux citoyens de chauffer d'abord leurs corps, puis, si nécessaire, localement la zone où ils se trouvent, avant d'envisager (ou d'être contraint) de corriger le climat intérieur à large échelle comme nous le faisons systématiquement par défaut aujourd'hui.

Chauffer les corps et des zones du logement plutôt que le bâtiment entier signifie de repenser l'isolation thermique (conserver la chaleur) et la production de chaleur à ces échelles-là également. 

SlowHeat, pour moi ca veut dire quoi?

Vous préférez une version papier? 

S’il est aujourd’hui nécessaire de transformer nos pratiques de chauffe de façon coordonnée, il n’y a aucune injonction à tous le faire d’une seule manière et à un rythme qui serait uniforme


En effet, nous sommes différents, nous ne partons pas égaux face à ce besoin de changement, loin s’en faut. Nous n’avons ni le même tempérament, ni la même sensibilité. De prime abord nous n’avons pas, non plus, la même profondeur de connaissance sur le sujet. Et finalement nous sommes loin d’avoir la même liberté d’action et le même degré de conviction. Le caractère vital et urgent à transformer notre pratique de chauffage, qu’il soit réel ou ressenti, est également extrêmement variable selon les situations.
 

Pour toutes ces raisons, il ne peut exister de solution miracle à suivre pas à pas. Il n'y donc pas qu'une seule façon de rentrer dans la démarche SlowHeat.

 

Sobriété, autonomie, écologie, économies, communauté, technologie, radicalité, progressivité... tous ces mots ne résonne pas de la même façon chez chacun de nous et nous font variablement envie au premier abord. Or ce sont autant de portes d'entrée possibles qui permettent de mettre le pied dans la démarche. Le tout étant de trouver celle avec laquelle on se sent à l'aise.

Dans le cadre de la recherche SlowHeat nous avons créé un outil qui permet de se positionner face à cette nouvelle pratique de chauffe. Se faisant, nous pouvons plus facilement présenter la facette du projet par laquelle vous aurez plus facile à commencer. Vous pourrez donc appréhender SlowHeat par la porte d'entrée qui vous convient. Faites le test en ligne pour en savoir plus !

 

N'hésitez pas à parcourir le reste des récits, témoignages, reportages...ci-dessous. Ils vous aideront à vous projeter dans la démarche et à trouver les réponses à vos premières questions.