Tarif Variable... comment ça fonctionne ?

Si tout le monde voit à peu près comment fonctionne un contrat d'énergie avec un tarif fixe, les choses se corsent lorsque l'on aborde la tarification variable.


Intro

En aout 2021, 35% des ménages belges avaient un contrat variable pour l'électricité. Pour les contrats gaz, le pourcentage monte à 45% ! (CREG, 2021)


Si la presse fait planner l'ombre d'une fin pure et simple des contrats fixes, certains fournisseurs ont d'ores et déjà forcé le renouvellement des contrats fixes arrivés à échéance par des contrats variables.

Tout porte donc à croire que la majorité des Belges a, ou aura prochainement, un contrat variable pour ses énergies. Mais comment ces contrats fonctionnent-ils ?


Ce prix variable, il varie... mais au final on paie quoi? sur quoi est-il basé?

Dans un contrat variable on trouvera ce genre d'information dans les petites lignes... voyons ensemble l'exemple d'un contrat chez "Le fournisseur A" !


"Le prix du gaz naturel variable est indexé trimestriellement sur la moyenne arithmétique en €/MWh des prix de référence en fin de journée ("end of the day') des contrats "quarter" (contrats de livraison de gaz naturel sur la place de marché néerlandais TTF pour livraison les mois suivants) tels que publiés sur le site internet de Powernext. La formule tarifaire pour le gaz est la suivante (HTVA): TTF103(endex) x 1,05 + 0,65c€/KWh"


Bon, décortiquons tous cela...

Le TTF103 peut être trouvé sur https://www.creg.be/sites/default/files/assets/Tarifs/GasQuotations-FR.pdf

Exemple: Si le TTF103 est à 100€/MWh, alors le prix de la composante énergie de votre facture pour ce trimestre-là sera donc de 100* 1,05 + 6,5€/MWh soit 111,5€/MWh soit 11,15 centimes du KWh.