top of page

À quoi dois-je m’attendre ?



Comme quand on passe de la voiture au vélo, de Windows à Apple ou d’un appartement à une maison, il y des choses que l’on va gagner, d’autres que l’on va perdre. Des avantages et des inconvénients.


Les principaux bénéfices

  • Au moins 20% d’économie de chauffage. Probablement entre 30 et 60% et jusqu'à 100% (95% déjà observé dans le projet). Cela représente en moyenne plus de 2000€ et 2Tonnes de CO2 par an d’économisé (aux prix de septembre 2022).

  • Je récupère la maitrise de mon logement et de mes consommations.

  • Cela soulage de savoir qu’on peut se passer d’une bonne part d’énergie si nécessaire.

  • Comme je chauffe moins, je peux ventiler beaucoup plus sans gaspiller autant d’énergie et donc bénéficier d’un air beaucoup plus sain chez moi.

  • L’air est moins sec.

  • Je permets à la Belgique et l’Europe (et donc moi) de moins dépendre des aléas géopolitiques.

  • La demande baisse ce qui pousse les prix à la baisse.

  • On stimule notre corps qui en sort renforcé et plus en forme.


Quelques autres bénéfices

  • Le frigo consomme au moins 20% en moins.

  • Quand on s’intéresse au chauffage on finit par s’intéresser à nos autres consommations et à se prendre au jeu.

  • C’est l’occasion de passer plus de temps ensemble au sein du ménage mais aussi entre différents ménages : soirées jeux de sociétés, raclette, pizza, crêpes...


Les principaux inconvénients

  • Il faut réapprendre à fabriquer sa chaleur, en discuter avec les cohabitants, les invités.

  • Il n’existe pas de protocole tout fait pour inviter des proches dans un logement froid. Comment faut-il faire ? C’est en étant créatifs et en partageant nos essais réussis qu’on définira une nouvelle façon de faire qui deviendra la norme.

  • Il faut prendre le temps d’observer et comprendre son logement, jouer avec les fenêtres, les portes... (un grand pouvoir [sur sa facture] implique de grandes responsabilités... )

  • Comme pour l’alimentation et la mobilité : si on est en avance sur nos proches et la société dans notre transition on peut se trouver face à des incompréhensions (mais souvent quand ils prennent connaissance de votre nouvelle facture, l’intérêt grandit)

  • Les objets qui permettent de chauffer localement (capes, radiants...) ne sont pas très répandus, rarement esthétiques et encore moins adaptés à l’usage que l’on en fait. Nuls doutes cependant que quand la pratique aura percée, les entreprises rivaliseront de créativité pour s’emparer de ce nouveau marché et proposeront des produits bien plus adéquats, faciles et beaux.


Quelques inconvénients anecdotiques

  • Les réunions en Visio avec votre grosse polaire : en fonction de votre employeur et de son éveil aux enjeux socio-écologiques cela peut-être une source de gêne.

  • Fini de pouvoir porter confortablement n’importe quoi, n’importe quand. On s’habille en fonction de la température plutôt que de monter le thermostat pour pouvoir se trimballer en t-shirt


3 558 vues

Posts récents

Comments


bottom of page