Avoir chaud quand on va au lit, dort et/ou sort du lit !

Dans cette phase nous allons tenter de vous donner les outils pour avoir chaud dans un maximum d'activités du quotidien, cette fois : aller au lit, dormir et sortir du lit !

Les caractéristiques de l'activité

  • L'activité dure assez longtemps (±8h/jour), 30% de nos journées;

  • On est couché, endormis et léthargique;

  • S'activer n'est pas possible;

  • Au coucher comme au lever on va d'une ambiance chaude à une plus froide;

  • Elle se fait seul ou à deux;

  • Elle se déroule généralement durant les heures les plus froides (la nuit)

  • C'est une des rares activités pour lesquelles on considère encore "normal" voir agréable de bien se couvrir, s'emmitoufler.

  • Elle se déroule sur un gros isolant (le matelas)

Les solutions non-énergétiques (hors acclimatation et vêtements qui sont des prérequis: CFR phase III):

  1. Partager le lit. (bon, ça ne se choisit pas toujours, surtout si iel ronfle ;-) )

  2. Aller au lit et en sortir en même temps (si on partage un lit).

  3. Rentrez dans le lit avec un vêtement "à température", que vous retirerez ensuite.

  4. Mettez un t-shirt et vos sous-vêtements à portée de main. Au réveil vous pourrez les rentrer sous les draps: 5 minutes plus tard ils seront préchauffés et prêts à porter. Cela vous aidera à affronter le froid de la chambre à la sortie du lit.

  5. Privilégiez une draperie dans une matière peu effusive (qui ne communique pas sa "froideur"). De la flanelle par exemple. La différence en rentrant dans le lit est flagrante.

  6. Optez pour une couette de saison. Dans nos contrées ce n'est pas dans la culture mais en Angleterre les couettes sont classées par classe isolante (TOG), même sur leur site IK*A (marque suédoise). Ces valeurs correspondent à des qualificatifs chez nous allant de "léger" à "très chaud" que vous retrouvez sur les couettes que vous achetez.

Le tableau ci-dessous indique quelle couette choisir en fonction de votre morphologie et de la température de la pièce. "Il n'y a donc pas de mauvaises températures de chambre, que des mauvaises couettes". À chaque saison sa couette !


Le réchauffage basse-énergie du corps

Si les mesures non-énergétiques ne sont pas possibles ou insuffisantes, vous pouvez utiliser ce type de mesures.

Dans le cadre des activités liées au sommeil, deux mesures sont particulièrement efficaces:


L'utilisation d'une bouillotte