Le fonctionnement de la chaudière et du thermostat

Chaudière: nom commun désignant une machine mystérieuse d'un blanc immaculé qui transforme, à la demande (ou sur base d'une planification), les énergies fossiles en feu ! L'histoire raconte qu'elle rejetait également quelques tonnes de CO² et autres particules nocives à chaque hiver...


En 2022 encore, les Bruxellois créent du feu dans cette boîte blanche grâce à la combustion de gaz ou de mazout qu'ils acheminaient jusqu'à eux depuis l'autre bout de la planète. Par gazoduc ou par "SuperTankers"...


Comment fonctionne ma chaudière?


La chaudière, lorsqu'elle s'enclenche, mélange de l'air frais et du carburant (gaz ou mazout), elle y ajoute une étincelle et hop, ca brûle ! C'est bête comme chou !


On le précise car tout est fait pour ne plus s'en rendre compte. Alors qu'on aime se rassembler autour d'un feu et voir les flammes dansantes se refléter et briller dans les yeux de nos amis, là tout se passe à l'abris des regards, au fond des caves, dans un boite opaque et aseptisée, sans faire de crasses, sans odeurs, sans vie… Plus c'est invisible, mieux c'est....


Mais pour bien comprendre: derrière cet emballage soigné, cet organe bardé de capteur et de sécurités, il n'y a ni plus ni moins qu'une boite à feu perfectionnée.


Mais revenons-en au fonctionnement: la combustion génère de la chaleur (bon ca vous le saviez..). Mais cette chaleur est générée au mauvais endroit: souvent un local technique ou une cave qui n'a pas besoin d'être chauffée. Comme la chaleur est produite au mauvais endroit, il faut la transporter jusqu'aux différentes pièces où elle est désirée.


Pour déménager la chaleur de la cave jusque dans les bonnes pièces; on fait en sorte que la flamme chauffe de l'eau. Cette eau circule entre la chaudière et nos radiateurs. Elle se charge en chaleur en passant par la chaudière et décharge sa chaleur ensuite en traversant la boucle du circuit de chauffage composé de tuyaux et de radiateurs ou un éventuel plancher chauffant, le principe reste le même). Dans ce système, un radiateur ou un plancher chauffant n'est jamais qu'un objet qui aide l'eau à se décharger de sa chaleur en augmentant le temps qu'elle passe à un endroit voulu ainsi que la surface d'échange avec l'environnement.


Dans ce circuit, l'eau est mise en mouvement par une pompe, souvent intégrée à la chaudière. Cette pompe est aussi appelée circulateur car elle fait circuler l'eau dans la boucle… aussi simple que ça.! Dans le schéma ci-dessous, il fait circuler l'eau dans le sens des aiguilles d'une montre ! Cet élément électrique a une puissance d'environ 40-50W (+-50€/an d'électricité à lui tout seul). On y pense rarement mais sans électricité une chaudière ne démarre et ne fonctionne pas ! Elle est donc doublement vulnérable !