Les vannes thermostatiques

Pour bien comprendre cette fiche, nous conseillons d'avoir déjà lu celle sur le thermostat et les chaudières.

Maintenant que vous savez pourquoi et comment faire circuler de l'eau chaude dans vos radiateurs, voyons comment réguler tout cela un peu plus finement...

Pourquoi régler les choses radiateur par radiateur?

Le thermostat ne se situant que dans une seule pièce, on ne peut contrôler correctement la température dans les autres pièces.


Que se passe-t-il si la pièce qui comprend le thermostat met du temps à chauffer et que pendant tout ce temps la chaudière fait circuler de l'eau chaude dans tout le circuit?


Dans ce cas, un radiateur ouvert situé dans une petite pièce vite chaude va potentiellement la surchauffer sans que vous ne vous en aperceviez ==> un bon gâchis d'énergie !

Certains pièces où vous n'êtes pas seraient également chauffées si aucune vanne ne ferme les radiateurs.


C'est à ce moment là qu'intervient la vanne thermostatique !

Si beaucoup pensent encore qu'il s'agit d'un simple robinet, on est pas loin mais c'est un peu plus "malin" que cela.


En effet, une vanne thermostatique, comme son nom l'indique peut se fermer et s'ouvrir en fonction de la température, sans avoir à la manipuler.


Pour se faire:

  • Elle possède un mécanisme interne capable de se dilater en fonction de la température de la pièce. Arrivé à un certain niveau de dilatation, la vanne est obstruée, complètement fermée, l'eau chaude ne traverse plus le radiateur et il commence à refroidir. Quand la pièce se rafraichi, le mécanisme va faire le chemin inverse, se contracter et commencer à libérer le passage d'eau chaude dans le radiateur.

  • Ce bijou de technologie (bon on exagère un peu...) permet également de choisir à quel niveau de température ce phénomène doit se produire. En effet, vous l'aurez remarqué, une vanne se règle la plupart du temps sur plusieurs positions (OFF, hors-gel, 1, 2, 3, 4, 5).

À quoi correspondent approximativement ces positions?